Journée Infopresse : on commente

jour-infopresse.JPG

On félicite
D’abord, félicitations aux organisateurs de la journée 360° d’Infopresse, quelle excellente idée que de lancer des invitations à quelques blogeurs de l’industrie dans le but qu’ils participent à leur événement. a déjà , du côté de . Pour répondre à . À noter que j’avais pour ma part était invité par Stephane Gauvin que je remercie ici (pour ne pas avoir eu la chance de l’avoir fait en personne lors de l’événement). Ce dernier présentait sur le thème de bâtir des relations à l’ère du web social.

On continue
Je ne sais pas si c’est parce qu’il n’avait aucun livre à vendre ou parce qu’il profitait (cette fois) d’avoir une audience non-virtuelle, mais a livré une performance rafraichissante soutenue par un débit un flow chargé qui n’avait pour égal que la quantité de références données pour soutenir son propos. Oui, l’utilisation des graphs d’Alexa pouvait sembler critiquable (quand même moins que celle de Google Trend !), mais pour un fois nous avions droit à de véritables réflexions sur les conséquences de l’avènements du web social. Moi qui pensait que disserter sur la problématique d’un progrès technique inducteur (ou non ?)d’un progrès social n’était que l’apanage d’une certaine intelligentsia universitaire… Heureusement, M Gauvin a su mettre en évidence (soit et ). Pour plus de détails, . Un collège me faisait aussi remarqué de Stephane est sûrement , vous en connaissez d’autres ? Même constat suite à une discussion avec , sur l’utilisation du web social dans les pratiques d’enseignement universitaire, M Gauvin fait encore ici figure de précurseur. [ sur le ].

On change svp
La salle de conférence sans accès wi-fi. Ça fait tellement 2004 !

On apprécie
wow un cadeau utile de la part de l’équipe de 90 degrés. Enfin ! Quelle différence de l’usuelle accumulation de cossins encombrants habituellement offert en guise de matériel promotionnel (ex: le stylo Yahoo surdimensionné reçu lors du dernier Interactive to the Max). Ou encore le kit de survie offert par Revolver lors de la dernière journée infopresse sur les médias sociaux, concept qui semblait très sexy (en fait, je n’ai pas ouvert le kit, quelqu’un peut me dire ce qu’il y avait à l’intérieur ? Bref, bonne idée d’offrir une clé USB, ainsi votre matériel promotionnel ne finira pas au recyclage !

yahoopen.JPG

Bringing the Wisdom of Crowds to Montreal

The main speaker of last Wednesday event organized by Journée Infopresse was James Surowiecki. He is the author of a column on business and finance called . His presentation was about . FYI, I tried to find his book last Monday but I’ve quickly realized that most of the bookstores in Montreal are non-bilingual (French version supposed to come in april). Actually the lady from my neighbourhood’s bookstore told me to go downtown in order to find a spot to buy the book (since I live in the northern part of the island, I ended up without the book).

The power of collective intelligence
There are some great thoughts behind Surowiecki’s presentation but it seems that I wasn’t the only in the crowd thinking that his formula sounds a bit like what we call ‘the average’. According to me, if you are problem solving and you make sure to have a diversity of people thinking on a specific solution, it just makes sense that you will get a fair result (specially if you have people with independent background and if you are aggregating the results). Anyway, the guy is a great speaker and he’s giving a lot of examples to back his theory.

How the Wisdom of Crowds can apply to social media sites

If you are already familiar with social medias, I would strongly suggest you to take a look at what muhammad saleem describes as his journey through james surowiecki’s wisdom of crowds. For those of you less familiar with and , who wrote few very interesting posts on topics such as , , and .

Nouveaux modèles d’affaires - Journée Infopresse



envoyé par

Suite à la venue de , on peut dire que les attentes étaient grandes face à cette . Voici mon court résumé sur la première présentation donnée par Bernard Girard, auteur du livre le modèle Google.

Girard:
- Les organisations sont d’abord limités par les capacités cognitives de leurs dirigeants
- Google est une véritable machine à innover,
- plusieurs facteurs ont favorisés le développement de la compagnie :
+ le contexte juridique de la Californie (impossibilité de faire signer des ententes de non-concurrence aux ingénieurs engagés)
+ le milieu technique et la proximité des universités
+ l’environnement économique (VC + angels)
+ l’environnement culturel: valorisation et croyance dans le progrès et l’innovation

- la croissance de la société est directement liée à sa capacité d’innover
+ le , le Pay-Per-Clic, la publicité contextuelle, l’usine informatique sont des applications qui originent de travaux de recherche dans différents secteurs que l’on transpose ici pour le bon fonctionnement d’un algorithme ou comme modèle de revenu
+ vs Microsoft (stratégie de monopole) et Apple (stratégie du blockbuster: on lance des produits forts), Google a une stratégie d’exploration

- les points clés du management chez Google sont:
+ la mobilisation des ressources créatives (règle du 20% du temps alloué à des projets personnels)
+ la flexibilité de la gestion des produits favorise une amélioration des produits (envisageable pour Google de sortir un produit en version beta)
+ l’organisation est faite par projets et en équipe de travail
+ une politique de ressources humaine adaptée à la réalité
++ le contrôle par les pairs
++ une politique d’incitation basée sur la motivation intrinsèque
++ une politique de recrutement qui facilite la création et l’entretien de réseaux avec la communauté universitaire
++ un suivi minitieux des utilisateurs

Jusqu’à la fin, on aurait pu croire à une apologie du modèle Google, mais il intéressant d’écouter Girard qui vers la fin de son exposé se questionne sur:
- l’efficacité des politiques mis en place par le géant
- les faiblesses de l’approche
- l’échec de certains produits (ex:Google Finance ne lève toujours pas)
- est-ce un modèle applicable et un modèle à suivre ?

En somme on retient que la force de Google vient de son innovation mais surtout de sa volonté réelle à satisfaire les utilisateurs avant d’engendrer des profits. Pour plus d’information sur le sujet, je vous suggère le livre (que je n’ai pas lu) mais qui doit détailler ce que Girard a condensé en 45 minutes ainsi que le visionnement du vidéo dans lequel il explique de quoi traite son livre (voir en haut de ce billet).

Spokeo trouve et suit votre liste de contact

spokeo_find.gif

Lancée , la start up vient de procéder à une mise-à-jour significative la semaine dernière. En effet, le service effectue maintenant les recherches plus rapidement, ce qui s’avère très pratique pour ceux qui veulent espionner suivre les actions de leurs amis sur les désormais populaires réseaux sociaux.

spokeo_interface.JPG
Le service se veut un news feed des activités de vos contacts sur plusieurs sites sociaux sur lequels ces derniers sont présents. Pour bien comprendre l’idée, pensez à un aggrégateur de nouvelles qui donne pour résultat chacune des actions posées par les gens figurant sur votre liste de contact courriel. Vous pouvez importer vos amis contacts de Digg, Gmail, AIM, MSN et autres. Fait intéressant: l’efficacité des résultats amène

Bilan d’un 3e mardi - Third Tuesday

3e mardi 3rd tuesday

Hier avait lieu, le premier événement d’une série mensuelle de conférences/rencontres appelées 3e mardi - 3rd Tuesday. Pour sa lancée, les organisateurs ont choisis d’inviter 2 conférenciers, soit et . Le tout avait lieu au Lolita Bar, endroit à l’ambiance décontractée situé à l’intersection Sherbrooke/St-Urban. La soirée fut une véritable réussite, la salle était pleine et les gens motivés à échanger sur les récents enjeux amenés par la transformation des médias. On y a donc parlé de contenu généré par l’utilisateur, de fils RSS, de blogs et de plates-formes sociales.

mitch joel

Claude Malaison (conférencier du mois de mars) et Micth Joel

Dans un premier temps, Mitch nous a sensibilisé à l’ampleur du phénomène en donnant une foule de statistiques et de données pertinentes. Suite a son exposé, on comprend rapidement que le modèle de communication est en constant changement et que ce sera aux gestionnaires de s’adapter à une réalité ou les grands diffuseurs n’ont plus l’apanage de la création de contenu. Pour plus de détails, sur le site de micro-blogging Twitter.

3e mardi 3rd tuesday

Marc Snyder (conférencier prévu pour mars) et Mylène Forget

Dans un second temps, Mylène Forget nous a présenté sa propre expérience a titre de gestionnaire d’un important cabinet de relations publiques qui utilise le blog comme outil de communication. De fait, chaque employé est incité a produire des billets, et ce, au moins une fois par mois. Mylène a aussi parlé de son expérience avec un client pour lequel une à été mise en place.

Petit bilan et à suivre

  • J’ai mis quelques sur Flickr
  • Michelle Sullivan prépare un podcast sur la rencontre
  • CT Moore réalise un vidcast sur la soirée
  • L’équipe de K3 a créé
  • commentaire constructif d’un collège: pour la prochaine fois, amener plus de gens de la partie clientèle et/ou agence

J’atoute les liens vers le podcast et le vidcast lorsque ces derniers seront en ligne

Mise à jour sur SEO Montreal

En décembre passé, j’écrivais un article intitulé Who cares about SEO Montreal. À l’époque, je concluais que le terme n’était pas encore très concurrentiel et que les conversions n’étaient pas si bonnes que ça. Pour faire exprès, dans les mois qui suivirent, nous commencions à obtenir quelques prospects intéressants dirigés par ce terme. Voici une mise à jour de l’exercice car depuis la dernière fois, il y eu quelques changements intéressants.

En date du 15 février 2008, voici le top 10 des gens qui se classent sur le terme SEO Montreal sur google.ca :

  1. SEO ROI - (+)
  2. Montreal Media - (+)
  3. NVI - (=)
  4. Internet Marketing Inc - (-)
  5. Or Rouge - (+)
  6. Groupe Media Synaxiom - (+)
  7. Solutions Media 4 - (+)
  8. Vortex Solutions - (+)
  9. Vortex Solutions - (+)
  10. Onéroque Intéractif - (+)
  11. Modulis - (+)

Conclusions:

  • Premier important constat, le résultat local sur la carte prend vraiment de la place, dommage qu’il nous dirige vers un blog qui n’est plus mis a jour… Notez que dans le cas de requêtes différentes, la place prise par les résultats locaux accaparent encore plus d’espace (voir les résultats pour montreal internet marketing sur l’image qui suit)

  • Autres constats: 9 joueurs ont amélioré leur classement par rapport a en decembre dernier.
  • 3 compagnies (Onéroque, NVI et 4media) se classent aussi pour le terme en français, soit référencement Montréal
  • Seuls Internet Marketing Inc et Onéroque se classent dans les résultats locaux (voir carte ci-haut) en plus d’être du top 10 pour SEO Montreal.
  • A noter: l’absence d’agences marketing connue, firmes et autres boîtes traditionnelles de communications.

En somme, loin d’être une analyse exhaustive (pas de comparaison de linkdomain, de backlink, de on-site strategies et autres), mon but était de prendre quelques minutes afin de voir l’intérêt et les firmes ayant les habiletés pour se classer sur ces termes liés a l’indexation web. Ce processus a aussi toujours cela d’insidieux qu’il ne focus que sur le classement plutôt que les conversions et ultimement les ventes faites. De fait, SEO montreal n’est qu’un keyword choisi au hasard, mais devant un client ça parrait toujours mieux quand tu te classe en premier (surout si c’est ça que tu veux lui vendre).

Top 5 reasons to attend 3e mardi - 3rd Tuesday Montreal

3rd tuesday 3e mardi montreal

1. Networking :

It’s not what you know, it’s who you know… so come meet those in your industry and connect with “influencers”

2. Crowd Sourcing :

- Come discuss these phenomenons in a crowd, and multiply the wisdom

3. Learning from the Gurus :

Rub shoulders with a guy () who has rubbed shoulders with and

Have a chat with who, so far, has

4. Having fun :

Find out what all the fuss is about and drink while you’re doing it + Get in a good laugh over CT Moore’s poor French

5. Save money:

+ Save about 275$ (average cost of seeing Mitch at Webcom, journée Infopresse and Interactive to the max in the last months)

* * *

Thanks to and for this collaborative post, 3e mardi - 3rd Tuesday is our monthly social media meetup in Montreal,

Traditional media vs Social media

trad media vs social media

As seen on the . I like it ;)